Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Lettre de Coe-Rexecode
Lettre (couverture)

Lettre de Coe-Rexecode

Lettre de Quinzaine aux dirigeants

Deux fois par mois, pour nos adhérents, une mise en perspective de l'actualité économique française et mondiale.

Publication réservée aux adhérents, le lien vers les documents n'est visible qu'après connexion.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

La position de l’économie française vis-à-vis de l’étranger se fragilise

- Lettre du 19 octobre 2017

19/10/2017

Les craintes d’une prise de contrôle d’entreprises françaises par des capitaux étrangers, ravivées par plusieurs opérations récentes, sont exagérées. Elles occultent le fait que la valeur des investissements directs à l’étranger des résidents français dépasse largement celle du passif vis-à-vis du reste du monde sous forme d’IDE. Pourtant, la position extérieure nette totale se dégrade, l'endettement vis-à-vis de l’étranger étant en forte progression. Cette dégradation reflète le solde débiteur de la balance courante depuis 2005 et illustre la dépendance accrue de l’économie française aux financements extérieurs.

Sommaire :
  • Ouverture du 19e Congrès national du Parti communiste chinois : entre renouveau et continuité
  • Cinq sources de vulnérabilité pour la stabilité financière
  • Royaume-Uni : un commerce extérieur en berne
  • Brésil : la chute de l’inflation derrière la reprise
  • L’impact de nouvelles sanctions contre l’Iran

Un budget en demi-teinte pour la compétitivité

- Lettre du 5 octobre 2017

05/10/2017

Le gouvernement a présenté le projet de loi de finances et le projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018, ainsi que le projet de loi de programmation des finances publiques pour 2018-2022. Un retour proche de l’équilibre budgétaire est prévu en fin de quinquennat, assorti d'une baisse de près de 17 Md€ des prélèvements obligatoires. Les mesures retenues ne semblent pas à même d'inverser à court terme la longue décrue de la compétitivité française.

Sommaire :
  • L’introuvable baisse de la dépense publique
  • La réforme fiscale américaine se précise
  • France : stabilité du taux de marge
  • Velléités haussières sur le pétrole

Actualités

Ne manquez pas