Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
[Documents de travail]

Poids et structure des prélèvements obligatoires sur les entreprises industrielles en France et en Allemagne

17/05/2018

Les entreprises industrielles françaises supportent des prélèvements obligatoires plus élevés que leurs homologues allemandes. Les impôts et cotisations payés par l'industrie manufacturière s'élèvent à 27,9% de sa valeur ajoutée. C'est 10,7 points de plus qu'en Allemagne (+7,8 en tenant compte des crédits d'impôt), soit un handicap de 25,3 milliards d'euros (18,4 milliards après crédits d'impôt) pour les entreprises françaises.

Du point de vue économique, la fiscalité de production regroupe l’ensemble des prélèvements obligatoires qui pèsent sur les résultats des entreprises, leur rentabilité et leurs prix, et donc sur la croissance et l’emploi.Nous avons analysé la structure de la fiscalité de production sur les entrep...
[Coe-Rexecode dans les médias]

Les PME face aux difficultés de recrutement : quel impact sur l'activité, quelles stratégies ?

16/05/2018

Denis Ferrand livre les principaux enseignements du nouveau Baromètre "Trésorerie, Investissement et Croissance des PME" réalisé en partenariat avec Bpifrance Le lab. Les dirigeants d'entreprise interrogés chaque trimestre mettent de plus en plus en avant les difficultés de recrutement comme un frein à leur activité. Ils soulignent surtout la difficulté à trouver des candidats adaptés au besoin de l'entreprise.

BFM Business, Good Morning BusinessDenis Ferrand, directeur général de Coe-Rexecoderépond aux questions de Stéphane Soumier Site de l'émission Good Morning Business
[A-noter]

Les difficultés de recrutement, principal frein à la croissance des PME en France

15/05/2018

Interrogés dans le cadre du baromètre trimestriel Bpifrance le Lab / Coe-Rexecode, 52% des dirigeants de PME estiment que les difficultés de recrutement brident le développement de leur entreprise. Ces difficultés arrivent en tête des trois contraintes les plus citées. L'absence de candidat adapté est citée par 81% des dirigeants souhaitant recruter et l'inadéquation du niveau de qualification par 54% d'entre eux.

• Pour les dirigeants de TPE et PME, les difficultés de recrutement sont de plus en plus perçues comme le principal frein à l’activité.- Les difficultés de recrutement sont citées comme frein par 52% des entreprises interrogées dans le cadre du baromètre Bpifrance Le Lab - Coe-Rex...

Actualités

Ne manquez pas