Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
[Coe-Rexecode dans les médias]

La dette publique française va-t-elle enfin se stabiliser ?

18/05/2017

La dette publique française continue de progresser quand celle de la zone euro recule. Son financement est certes de moins en moins coûteux, mais il expose la France au risque d'une remontée brutale des taux d'intérêt. Dans le contexte actuel de croissance et d'inflation, la stabilisation de la dette passe par une réduction du déficit public primaire de 1,5 point de PIB. Or, selon l'évaluation de Coe-Rexecode, le programme d'E. Macron aurait plutôt tendance à le creuser.

[Coe-Rexecode dans les médias]

Les trésoreries des grandes entreprises et ETI au beau fixe: une occasion à ne pas manquer pour l'économie française

17/05/2017

L'amélioration des trésoreries des grandes entreprises et ETI, sensible depuis des mois et spectaculaire dans l'enquête Coe-Rexecode/AFTE de mai, commence à se traduire par un regain de l'investissement. Le nouveau Gouvernement devra encourager cette dynamique pour qu'elle profite à l'ensemble des entreprises et de l'économie.


BFM Business
[Documents de travail]

Présidentielle 2017, des promesses aux réalités : les scénarios 2018-2022 pour cinq candidats

22/03/2017

Ces dernières décennies, tous les Présidents de la République ont été contraints de réorienter leur action en s’éloignant de leur programme initial. Nous avons donc construit un scénario prévisionnel de l'économie française pour chacun des cinq grands candidats à l'élection présidentielle. Il intègre non seulement les mesures annoncées mais aussi les réactions de l’ensemble du système économique et les actions correctrices qui s’avèreront nécessaires en cours de mandat.

[Présidentielle 2017]

Emmanuel Macron président : notre scénario

10/04/2017

Les dépenses publiques nouvelles et la baisse de la fiscalité des ménages l’emportant sur les économies de dépenses vraisemblables, on peut s'attendre à des ajustements pour ramener le déficit sur une trajectoire compatible avec nos engagements européens.

Actualités

Ne manquez pas