Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Documents de travail > Perspectives de l’économie mondiale 2018-2022: le retour du cycle économique

Perspectives de l’économie mondiale 2018-2022: le retour du cycle économique

- Document de travail N.67, mars 2018

29/03/2018

Notre scénario à 5 ans repose sur la conviction que les économies les plus développées restent soumises au cycle économique. Des tensions étant nées aux Etat-Unis, avant même que le plan de relance fiscale ne donne sa pleine mesure, nous retenons que la croissance américaine reviendra à 1% en 2020, avant de rejoindre un potentiel affaibli. A nouveau, l’économie américaine dictera son tempo à l’Europe et aux pays émergents.

Croissance du PIB en volume (graphique)

• En 2018, pour la neuvième année consécutive, la croissance mondiale dépassera 3%

Une progression aussi régulière et sur une période aussi longue de croissance de l'économie mondiale n’a pas été observée depuis le début des années 1970, et ce malgré les récessions européenne (2012-2013), russe (2015-2016) et brésilienne (2015-2016).

Cependant, la croissance des pays développés, qui reste modérée au regard des tendances longues, commencent déjà à buter sur les capacités d’offre. Le risque de tensions (délais de livraison, difficultés de recrutement) apparaît alors que les politiques monétaires continuent d’injecter des liquidités dans le monde. On peut dès lors s'interroger sur le moment de l'inversion du cycle et sur la vitesse de normalisation des politiques monétaires.

Notre scénario : un ralentissement sans retournement brutal

Nous privilégions un scénario dans lequel le ralentissement de la croissance sur la période 2019-2020 atténuerait les tensions, autorisant une poursuite de la croissance à un rythme proche de la croissance potentielle.

La croissance mondiale retomberait de 3,8% en 2018 à 3,2% en 2020. Le ralentissement serait plus marqué aux Etats-Unis (1,0% en 2020). Comme on l’observe habituellement, la croissance de la zone euro sera impactée par la situation économique américaine et reviendrait à 1,3% en 2020.

Au-delà, la plupart des économies rejoindraient des rythmes de croissance potentielle affaiblis par rapport aux référentiels antérieurs à la récession de 2008-09. La croissance atteindrait 1,9% aux Etats-Unis en 2022, et 1,2% en zone euro.

• Une croissance française toujours au-dessous de la moyenne européenne

La France s’inscrirait dans le mouvement général, toujours au-dessous de la moyenne européenne. La croissance française, proche de 2% en 2018, reviendrait à 1,0% en 2020, puis remonterait légèrement vers 1,3% en fin de période. Les premières mesures mises en œuvre au cours du quinquennat laissent espérer une croissance potentielle un peu plus forte. Plus de détails.

Ce document de travail fait la synthèse du dossier (80 p)

Perspectives de l'économie mondiale à moyen terme

présenté aux adhérents de Coe-Rexecode le 15 mars 2018

Actualités

Ne manquez pas