Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Documents de travail > Contribution de l’industrie pharmaceutique à la croissance et à la réindustrialisation de la France

Contribution de l’industrie pharmaceutique à la croissance et à la réindustrialisation de la France

- Document de travail N.36, septembre 2012

26/09/2012

Denis FERRAND
Thomas RAPP

L’industrie pharmaceutique occupe de longue date une place déterminante dans l’économie française. La mutation de son modèle économique, au coeur d'une véritable filière de santé, recèle un fort potentiel de création d'activités dans un large éventail de secteurs. Son maintien en France est un enjeu crucial de politique industrielle.

Accroissement de la production de l'ensemble de l'économie associée à une augmentation de 100 €  de la production de l'industrie manufacturière ou pharmaceutique (graphique)

L’industrie pharmaceutique occupe une place déterminante dans l’économie française
En termes d’activité et d’emploi, le poids de l’industrie pharmaceutique dans l’industrie manufacturière est plus élevé en France que dans les principaux pays européens. A titre d’exemple, le poids du chiffre d’affaires de l’industrie pharmaceutique rapporté à celui de l’industrie manufacturière est près de deux fois plus élevé en France qu’en Allemagne.

La position historiquement forte de l’industrie pharmaceutique connaît une érosion récente
On constate un effritement en matière d’emploi direct, de parts de marché à l’exportation ou d’attractivité pour l’investissement international dans les sites de R&D. La profitabilité du secteur est supérieure à celle de l'industrie manufacturière mais s'érode plus rapidement. Les échanges extérieurs de produits pharmaceutiques dégagent un solde excédentaire, mais qui se réduit.

L’industrie pharmaceutique exerce des effets d’entraînements croissants sur l’ensemble de l’économie française
L’industrie pharmaceutique densifie ses relations avec ses secteurs fournisseurs. Cette densification s’est notamment effectuée en faveur des activités de services et plus particulièrement des activités de R&D. En 2000, une hausse de la production de l’industrie pharmaceutique d'une valeur de 100 euros générait une hausse de la production de l’ensemble des branches de 249 euros. En 2010, cette capacité d’impulsion est de 294 euros. Cela représente un accroissement de près de 18% en dix ans.

Le modèle économique de l’industrie pharmaceutique évolue vers une véritable filière des industries de santé. Le médicament est et sera de plus en plus intégré dans des offres thérapeutiques personnalisées. Cette mutation implique le renforcement des partenariats avec des acteurs industriels mobilisant des compétences qui sortent du champ strict de l’industrie pharmaceutique. C’est ainsi une véritable filière des industries de santé qui se forme autour de l’industrie du médicament. Elle incorpore notamment de l’électronique, de la communication, du diagnostic, du traitement du signal.

L'industrie française du médicament bénéficie d'un fort avantage comparatif et d'un fort potentiel de création d'activités dans un large éventail de secteurs : il est important que ce potentiel bénéficie à plein au système productif et aux régions françaises. Il s’agit là d’un véritable enjeu de dynamique de production sur le territoire.

Cette étude à été réalisée par Coe-Rexecode pour le LEEM - Les entreprises du médicament.

Table des matières :

La contribution de l’industrie du médicament à la réindustrialisation du territoire

Objet et contexte de l’étude
Introduction générale

Partie I - Le développement de l’offre pharmaceutique : la structure de l’offre et ses effets d’entraînement sur son environnement économique
1. Les chiffres clés de l’industrie pharmaceutique
2. Les effets d’entraînement exercés par l’industrie pharmaceutique se densifient

Partie II - Les mutations de l’offre industrielle associées au renouvellement du modèle économique du secteur
1. Le développement de solutions de santé intégrées
2. Le développement des partenariats au-delà de la seule industrie du médicament
3. L’intégration des producteurs de solutions de santé dans la chaîne de valeur industrielle

Conclusion
Référence bibliographiques
Personnes rencontrées dans le cadre de la réalisation de l’étude

Actualités

Ne manquez pas