Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Document de la semaine > France : pas d’équilibre financier pour le système de retraites avant 2040 (COR)

France : pas d’équilibre financier pour le système de retraites avant 2040 (COR)

Evolutions et perspectives des retraites en France - Rapport annuel du COR juin 2017

21/06/2017

Le Conseil d’orientation des retraites révise à la hausse ses prévisions de déficit pour l’ensemble du système de retraite en France. Le retour à l'équilibre financier serait repoussé d'au moins quinze ans par rapport au rapport 2016, à 2040 dans le meilleur des cas.

Rapport COR 2017.

Pour évaluer les besoins de financement des retraites à horizon 2070, le COR s’appuie sur les nouvelles projections démographiques et de population active de l’Insee ainsi que sur des hypothèses économiques actualisées.

Les hypothèses de croissance sont révisées en baisse et celles de taux de chômage en hausse jusqu’en 2032. Au delà, l’économie converge vers sa tendance de long terme. Le COR examine 4 scénarios caractérisés par une croissance plus moins soutenue de la productivité (1%, 1,3%, 1,5%, 1,8%) d’ici 2032.

• A législation inchangée, le système de retraites français resterait déficitaire jusqu'en 2040. A l'horizon 2021, le déficit de l'ensemble des régimes, quel que soit le scénario, représenterait 0,4% du PIB (près de 9 milliards d'euros), soit le double du déficit envisagé dans l'édition 2016.

• Un retour à l'équilibre est prévu au début des années 2040 dans le scénario le plus favorable (1,8%). Avec un rythme de progression de la productivité de 1,5%, le retour à l'équilibre serait atteint au début des années 2050 ; en dessous d’1,5%, il n’est pas envisageable avant 2070.

• Point positif, le poids des dépenses de retraite dans le PIB baisserait jusqu'en 2025, quel que soit le scénario économique retenu, et jusqu’à 2060 voire 2065 pour les 3 scénarios les plus favorables. Ce poids avait progressé de 2,5 points entre 2002 et 2016.

Le rapport 2016 prévoyait un retour à l'équilibre autour de 2025. Cette dégradation des prévisions est due :

à la correction par l'Insee de ses prévisions démographiques, notamment en matière de solde migratoire, à une révision à la hausse de l'espérance de vie des hommes, et à une progression moins dynamique que prévu de la population active,

à la diminution du nombre de fonctionnaires qui rapportent en moyenne plus de ressources au système de retraite,

à la révision à la baisse des hypothèses de croissance économique du Gouvernement, passées notamment de 1,9% du PIB à 1,7% pour 2020 (programmes de stabilité 2016-2019 et 2017-2020).

Evolutions et perspectives des retraites en France - Rapport annuel du COR
Conseil d’Orientation des Retraites, 20 juin 2017

Note de conjoncture, Insee, 20 juin 2017

Cette édition tient compte des nouvelles projections de population active parues en mai. Sur la période 2015-2060, la population active est un peu moins dynamique dans les nouvelles projections: sa croissance est légèrement supérieure à 7%, alors qu’elle était proche de 8% dans l’exercice précédent.

Actualités

Ne manquez pas