Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Indicateurs et Graphiques > Enquête Trésorerie des grandes entreprises et ETI > Le cours du pétrole pèse sur les trésoreries des grandes entreprises
-20,2

Influence des matières premieres

Le cours du pétrole pèse sur les trésoreries des grandes entreprises

18/06/2018 - Prochaine mise à jour : 16/07/2018

Denis FERRAND Dominique DALLE-MOLLE

La stabilisation du cours du pétrole a un niveau élevé, proche de 75 dollars, joue négativement sur la trésorerie des 32% des grandes entreprises et ETI qui sont concernées par l’évolution de ce cours. A l’inverse, alors que l’euro s’est plutôt déprécié contre le dollar depuis deux mois, l’influence du taux de change est devenue un peu moins négative pour les 41% d’entreprises concernées.

Trésoriers d'entreprise - Enquête AFTE MAI 2018

Question :

Jugez-vous que le niveau actuel du prix des matières premières (y compris pétrole) influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif ?

Solde : * Écart entre le pourcentage de réponses "positif" et le pourcentage de réponses "négatif"

Principaux résultats de l’enquête :

 

• Le trou d’air du début d’année est interrompu. Les opinions des trésoriers sur la situation et sur l’évolution des trésoreries des grandes entreprises et des ETI se stabilisent et s’installent dans une zone neutre.

• Si l’évolution du taux de change, marquée par une dépréciation de l’euro contre le dollar, est devenue moins défavorable aux trésoreries, en revanche la hausse du cours du baril de pétrole les pénalise de plus en plus.

• Les marges sur les crédits bancaires sont très stables tout comme les taux d’intérêt. Toutefois, les recherches de financement deviennent un peu moins aisées dans un contexte où une proportion croissante de trésoriers anticipent de négocier l’ouverture de nouvelles lignes de crédit.

Jamais la détention en cash des liquidités excédentaires n’avait été autant plébiscitée. Symétriquement, jamais les placements en OPCVM de ces liquidités n’avaient été autant délaissés.

 

Actualités

Ne manquez pas

Coe-Rexecode dans les medias

Coe-Rexecode dans les médias