Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Veille documentaire > Document de la semaine > Le CEPII évalue l’impact des mesures protectionnistes américaines sur les Etats-Unis et ses partenaires

Le CEPII évalue l’impact des mesures protectionnistes américaines sur les Etats-Unis et ses partenaires

Chiffrage de l’impact des mesures de protection commerciale de D.Trump – CEPII, mai 2018

05/06/2018

Le Cepii évalue l’impact économique des mesures de protection commerciale annoncées en mars 2018 par les Etats-Unis. Celles visant les échanges entre les Etats-Unis et la Chine auraient les conséquences les plus lourdes pour chacun des deux pays. Et leur coût s’élèverait encore en cas de nouvelles représailles.

Lettre du CEPII - mai 2018

Les Etats-Unis ont annoncé en mars 2018 deux mesures de protection commerciale : des droits de douane additionnels sur les importations d’acier (25%) et d’aluminium (10%), et les représailles prises à l’encontre des transferts de technologie et de la politique de protection de la propriété intellectuelle chinois, imposant un tarif douanier additionnel de 25% sur différents produits en provenance de Chine. Le CEPII évalue à l'aide de son modèle Mirage les conséquences économiques pour les Etats-Unis et leurs partenaires de ces mesures de défense commerciale.

Si les mesures de sauvegarde ne sont pas inhabituelles (en particulier anti-dumping et anti-subvention), celles prises en mars 2018 sont de grande ampleur. La valeur totale des importations concernées approcherait 80 milliards de dollars (4% des importations américaines) début mai 2018.

Pour les Etats-Unis, les effets de court terme sur les coûts de production et les prix à la consommation seraient limités mais, compte-tenu du niveau actuel d'inflation, non négligeables, de l’ordre d’un demi-point de pourcentage selon le Cepii.

À plus long terme, les mesures affectant l’acier et l’aluminium pourraient coûter environ 4 Mds de dollars d’exportations et de production aux Européens, un montant "relativement modeste". La Chine serait paradoxalement l’un des pays où la production baisserait proportionnellement le moins. Et l’impact sur l’économie américaine serait "très faible" : la production manufacturière resterait "inchangée" suite à cette mesure de sauvegarde.

En revanche, les mesures annoncées visant le commerce entre les États-Unis et la Chine pourraient avoir des conséquences nettement plus lourdes, de l’ordre de 25 milliards de dollars d'exportations perdues pour chacun de ces deux pays.En termes de production (pour les principaux secteurs concernés), le coût net est estimé à environ 7 Mds pour la Chine et 15,8 Mds pour les Etats-Unis.

Leur coût serait plus élevé encore si elles venaient à provoquer une escalade de représailles, dont l'ampleur est difficile à anticiper. A titre indicatif, le Cepii estime que si le tarif additionnel de 25% était étendu à l’ensemble des produits échangés entre la Chine et les Etats-Unis, les échanges entre les deux pays baisseraient d’environ 60% : - 87 Mds d’exportations américaines à destination de la Chine et - 281 Mds d’exportations chinoises à destination des États-Unis. Les exportations européennes vers les Etats-Unis augmenteraient de 7,3%, mais baisseraient de 4,9% à destination de la Chine.

Outre un risque non négligeable de contagion à d’autres pays, cette politique commerciale menace à terme, selon les auteurs, de remettre en cause le cadre légal des relations commerciales multilatérales, comme le montre le blocage actuel de l’organe d’appel de l’OMC.

Un chiffrage de l’impact des mesures de protection commerciale de Donald Trump
Cecilia Bellora, Sébastien Jean, Gianluca Santoni
La Lettre du CEPII N.388, mai 2018

Actualités

Ne manquez pas

Coe-Rexecode dans les medias

Coe-Rexecode dans les médias