Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Documents de travail > La durée effective du travail en France est une des plus faibles d’Europe > Une comparaison inédite des durées effectives du travail en Europe : sources, méthode et données

Une comparaison inédite des durées effectives du travail en Europe : sources, méthode et données

- Document de travail N.29, Janvier 2012

11/01/2012

A la demande de Coe-Rexecode, Eurostat a réalisé une exploitation spéciale de l'Enquête sur les Forces de Travail afin de calculer, à partir des données individuelles, des durées effectives annuelles moyennes du travail comparables pour les 27 pays de l’Union Européenne.

La durée annuelle effective du travail en France est calculée à partir de l' enquête Emploi de l'Insee . L'enquête emploi est la partie française de l'Enquête Européenne sur les Forces de travail (EFT) coordonnées par Eurostat. Depuis le 1er janvier 2003 cette enquête est réalisée en continu.

Les données actuellement disponibles sur le site d'Eurostat ne permettent pas de calculer une durée effective annuelle moyenne du travail. Elles excluent en effet les personnes interrogées déclarant avoir travaillé 0 h (congés, maladie, etc.) la semaine de référence de l'enquête.

La multiplication par 52 des durées effectives moyennes hebdomadaires publiées par Eurostat aboutit à un résultat qui n’est pas interprétable (calcul de moyenne b dans l'exemple ci-dessous extrait de notre note de méthode ). Appliqué au "Nombre moyen d’heures de travail effectivement prestées par semaine dans l’activité principale par les salariés à temps complet" ce calcul aboutit pour l’année 2009 en France à 1955 heures, ce qui est incohérent avec les résultats de "l'enquête emploi" (1640 heures).

A la demande de Coe-Rexecode, Eurostat a réalisé une exploitation spéciale de l'Enquête sur les Forces de travail. Les données individuelles ont été traitées afin de calculer des durées effectives annuelles moyennes du travail de l'ensemble des personnes en emploi pour les années 1998 à 2010 et pour les 27 pays de l’Union Européenne. (calcul de moyenne a dans l'exemple ci-dessous extrait de notre note de méthode ).

Nous rendons disponibles les données fournies par Eurostat pour cette étude pour les 27 pays membres de l'UE au format Excel (voir ci-dessous). Nos comparaisons portent sur des catégories de travailleurs comparables et homogènes (distinction entre emploi salarié et non-salarié, entre temps plein et temps partiel). Les durées moyennes annuelles effectives de travail de l'ensemble des salariés et des non salariés nous ayant été demandées depuis la parution de l'étude, nous les fournissons également. Nous attirons cependant l'attention sur le fait que ces données intègrent un effet de structure du marché du travail.

Actualités

Graphique hebdo