Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Indicateurs et Graphiques > Enquête Trésorerie des grandes entreprises et ETI > Les trésoreries des entreprises s’améliorent un peu malgré l’influence négative des cours du pétrole
-20,3

Influence des matières premieres

Les trésoreries des entreprises s’améliorent un peu malgré l’influence négative des cours du pétrole

16/05/2018 - Prochaine mise à jour : 18/06/2018

Denis FERRAND Dominique DALLE-MOLLE

Alors qu’elle se dégradait depuis deux à trois mois, l'opinion des trésoriers des grandes entreprises et ETI sur la situation et l’évolution des trésoreries est redevenue légèrement positive en mai. La petite baisse des délais de paiement clients a pu y contribuer de même que celle des marges sur les crédits. Les évolutions des cours du pétrole ou du change euro/dollar ont par contre eu l'effet inverse.

Trésoriers d'entreprise - Enquête AFTE MAI 2018

Question :

Jugez-vous que le niveau actuel du prix des matières premières (y compris pétrole) influence ou influencera la trésorerie de votre entreprise avec un impact positif ou négatif ?

Solde : * Écart entre le pourcentage de réponses "positif" et le pourcentage de réponses "négatif"

Principaux résultats de l’enquête :

 

L'appréciation de la situation comme de l’évolution des trésoreries est redevenue légèrement positive en mai alors qu’elles se dégradaient depuis 2 à 3 mois.

Cette petite amélioration n’était pas anticipée par des trésoriers. Ils ont plutôt tendance à la ranger dans la catégorie des surprises positives.

• L’amélioration des trésoreries ne doit rien aux évolutions des cours du pétrole ou du change euro/dollar. Celles-ci ont, à l’inverse, plutôt contribué à les dégrader. En revanche, la petite baisse des délais de paiement des clients a pu y contribuer au même titre que la baisse des marges sur les crédits.

• La détention en cash des liquidités excédentaires est plus que jamais privilégiée par les trésoriers d’entreprise au titre de placement préférentiel. Ce sont à nouveau les OPCVM qui pâtissent d’une désaffection relative.

 

Actualités

Ne manquez pas