Espace adhrent
Rester connecté
Centre d’observation économique et de Recherche pour l’Expansion de l’économie et le Développement des Entreprises
Page d'accueil > Analyses et prévisions > Analyse et diagnostic

Analyse et diagnostic

Notes de fond sur une question d'actualité ou un pays

Une vingtaine de notes par an pour une analyse approfondie d'une question d'actualité, de la situation économique d'un pays ou d'une région. Une partie de ces analyses sont présentées lors des réunions mensuelles, temps fort de la relation de Coe-Rexecode avec ses adhérents.

Notes de 5 à 10 p. réservées aux adhérents, le lien vers les documents n'est visible après connexion.

Si vous êtes adhérent, connectez-vous pour avoir accès à plus d’informations.

Si vous souhaitez vous renseigner sur les modalités d’adhésion, contactez-nous.

Pays émergents à l'automne 2017 : la conjoncture à un point haut

- Novembre 2017

16/11/2017

L’activité dans les économies émergentes s’est reprise de manière générale depuis un an. Au-delà de ce rebond, nous ne voyons pas de nouveau catalyseur de croissance se dessiner et même certains freins apparaître, en Chine notamment. Pour autant, la résilience des économies émergentes paraît renforcée.

Zone émergentes : taux directeurs

L’activité dans les économies émergentes a accéléré depuis un an et toutes les zones connaissent désormais une croissance de leur PIB. Au-delà de ce rebond, nous ne voyons pas de nouveau catalyseur de croissance se dessiner.

A l’inverse, la Chine voit sa production industrielle ralentir, la phase d’expansion du cycle de l’électronique favorable à la production en Asie pourrait s’essouffler, la désinflation s’interrompt et la détente des politiques monétaires dans ces économies touche à sa fin. Le frein est également mis sur l’endettement notamment en Chine.

Ces circonstances plaident pour une modération d’activité mais sans heurts. En effet, la résilience des économies émergentes paraît renforcée. Leurs devises ont ainsi franchi sans réel écueil le test du resserrement des spreads de taux. Leurs réserves en devises s’accumulent à nouveau et elles sont redevenues destinataires nettes de flux internationaux de capitaux, signe d’une attractivité renforcée.

Voir aussi

Réforme fiscale aux Etats-Unis : contexte, enjeux et montants en jeu

- Novembre 2017

07/11/2017

Le projet de réforme fiscale présenté à la Chambre des Représentants respecte la Loi de Finances pour 2018 qui plafonnait son coût budgétaire ex-ante à 1.500 milliards de dollars sur dix ans. Parce qu’elle s’opère sur une économie en haut de cycle et que ses montants sont répartis entre soutien au revenu des ménages et soutien aux entreprises, l'impact macroéconomique de cette réforme devrait rester limité à court comme à moyen terme.

Actualités

Ne manquez pas